• NOEL

    NOEL

    NOEL

    Les Noëls étaient magnifiques.  Noëls comme je les aimais.
      J'avais désiré mes quatre enfants. Je les avais présents à la maison
      Quoi de plus magique que de jouer avec eux pour ce jour de fête.
      Les repas étaient bien simples. Le plus important était de les gâter, de jouer, de rire.
      J'ai toujours aimer les enfants. J'ai eu beaucoup de mal à les avoir.
      Mais en les voyant, tous mes maux s'effaçaient et j'étais la plus heureuse des Mamans.
      
      Mais, la vie qui ne m'avait déjà pas épargnée depuis ma naissance, m'a encore plus que durement frappée un jour d'avril 2002.
      Notre deuxième fille, notre Véronique, notre Nounouche, s'en est allée, par la faute de négligence humaine.
      Depuis plus rien ne sera comme avant. Les Noëls auront un goût amer.
      Ne me demandez pas de surmonter
      Je ne peux pas.
      
     Depuis le triste premier Noël 2002, où nous avons essayé de faire le maximum pour "fêter" Noël , nous nous sommes vite aperçu que nous n'y arrivions pas.
     Désormais les Noëls passent .....
     C'est un jour comme les autres.
     Plus de fête, Véronique est présente dans nos coeurs.
     Nous laissons nos enfants et petits enfants fêter ce jour comme ils peuvent.
     Les petits enfants ont droit à un Noël convenable.

    NOEL

    Noël ressemble à ceci.
     Ta photo, car tu n'es pas présente, physiquement, tes photophores que tu avais réalisés toi-même, et un petit cadeau.
     Depuis Noël 2015, j'ai maintenant 14 petits cadeaux pour toi qui n'ont jamais été ouverts .........

    NOEL

    Maman pour toujours