• LES ANNIVERSAIRES

    LES ANNIVERSAIRES



    Ma Nounouche, ma fille, ma Véro, aujourd'hui tu devrais fêter tes 45 ans.
    Comme j'ai du mal à le croire.
    Tout se brouille dans ma tête en ce moment.
    Ta petite soeur qui va mettre au monde un enfant, ce mois ci
    et toi qui n'es pas présente.
    Que la vie est dure, ma Nounouche.
    J'ai mal, tu sais, à chaque fête ou anniversaire.
    Je vois le temps qui passe, et tu n'es pas là.
    J'aimerais tant te dire " bon anniversaire ma Nounouche "
    J'aimerais tant entendre ta voix.
    Tu me manques de plus en plus, ma Véro.
    18 ans que tu n'es plus là.
    Tu n'as même pas fêté tes 27 ans.
    Je te parle chaque jour.
    Je repense aux bons moments.
    Ma Nounouche , c'est horrible de vivre un tel drame.
    Et toi qui n'a pas eu le temps de profiter de la vie.
    Tu as bien travaillé.
    Tu étais toujours souriante, gentille avec les autres, prête à rendre service La vie n'a pas fait pour toi, ce qu'elle aurait dû.
    Toi qui n'avait rien fait de mal, que le bien autour de toi.
    Je t'aime ma Véro, je t'aime tant.
    Je suis si mal en ce moment.
    Je m'occupe, mais je me sens vieillir sans toi.
    Un enfant ne peut pas en remplacer un autre.
    Et j'ai 4 enfants, pas seulement 3.
    Je vous aime tous de la même façon. Mais tu me manques trop.
    Jamais plus je ne serai pleinement heureuse.
    Mes enfants ont toujours été toute ma vie.
    Viens me trouver la nuit dans mes rêves.
    Je t'aime ma Nounouche, je t'aime.
    Jamais je ne pourrai être bien sans toi.
    Je t'envoie des milliers de bisous ma Véro.
    J'ai mal, comme j'ai mal.
    Où es tu partie ma Véro ? Pourquoi toi.
    Je t'aime. Je t'aime à en mourir.
    Ta maman , perdue sans toi .

    LES ANNIVERSAIRES


    18 eme Noël sans toi ma Nounouche
    Je suis si triste
    Je t'aime.
    Je voudrais tant pouvoir te dire
    Joyeux Noël ma Véro.
    Des milliers de bisous s'envolent vers toi
    Ta Maman qui t'aime tant.

    LES ANNIVERSAIRES 

     


    Tous les "bonheurs" sont voilés désormais.
    Plus rien n'est comme avant
    Maman